Spectacle Film - Débat à Gaillac le 12 janvier 2018

12 vendredi janvier 2018

19h30

Au Comptoir du Chinabulle Au Comptoir du Chinabulle

Plus d'infos sur le spectacle Film - Débat à Gaillac

La justice restaurative

La justice restaurative considère le crime comme étant avant tout une atteinte aux personnes et aux relations interpersonnelles, avant d'être une atteinte à l'autorité de l'État.

Cette conception du crime repose sur le constat que tous les humains sont «interconnectés», qu'ils entretiennent, depuis toujours, d'inévitables relations intersubjectives. Le crime, en atteignant les personnes, blesse, voire brise, ces interconnexions. Le mal causé à l'un atteint tous les autres.

Le crime est aussi le symptôme d'un déséquilibre du réseau relationnel au sein duquel les individus évoluent, au sein de leurs communautés d'appartenance. Par conséquent, des responsabilités et des obligations mutuelles caractérisent ces interrelations et, lorsqu'un mal est fait, toutes les parties concernées doivent être impliquées et réparées.

En s'intéressant aux dommages eux-mêmes mais encore à leurs causes, la justice restaurative offre une grille de résolution et de régulation des conflits plus englobante que le système classique.

Selon Howard Zehr, la philosophie restaurative repose, en ce sens, sur cinq principes-clés d'action, tous organisés autour des valeurs d'interconnexion des êtres humains - sans nier les particularismes individuels - et de respect mutuel. Ils se combinent ou se substituent, au regard de la nature des mesures de Justice restaurative mises en oeuvre, avec ou au sein du Système de justice pénale, selon qu'il s'agit de prendre en compte les conséquences et/ou les répercussions consécutives au crime.

Lors de cette soirée seront projetés trois documentaires de cinq à dix minutes chacun et serviront de support à un échange et réponses aux questions des participants.

animations par des membres du collectif THEMIS pour une justice restaurative dans le Tarn.:

avec le soutien de L'Institut Français de la Justice Restaurative et du Forum Européen de la justice restaurative.

Françoise Serres : somato-psychopédagogue / accompagnement en pédagogie perceptive

Jean Batsère : méditeur familial / accompagnateur de projet « recherche et action »

Patrick Larroque : psycho-praticien en analyse transactionelle / coordinateur en justice restaurative

contact : justicerestaurative81@gmail.com

Site web : https://www.facebook.com/AuComptoirduChinabulle